Buy Viagra Online

25 jours dans l’ouest américain… suivez le guide #2 , après l’épisode 1 on se dirige vers un Road Trip Vegas to Phoenix ! 

La visite de la côte californienne vous a mis l’eau à la bouche, et vous voulez en savoir plus ? Nos 25 jours dans l’ouest américain continue vers par là !

De Los Angeles à Death Valley qu’on appelle La Vallée de la Mort, de Las Vegas aux canyons d’Utah et d’Arizona, l’enchantement continue…

From L.A. to Death Valley, from Las Vegas to canyons in Utah and Arizona, delight is here…

C’est vrai que quitter Los Angeles en direction de la Vallée de la Mort peut prendre du temps. S’extirper de cette mégapole demande une bonne dose de patience. Ces 4 à 6 heures de route peuvent jouer sur les nerfs, mais ce n’est rien quand on finit par passer San Bernardino et que les paysages somptueux nous accompagnent.

Pause à Pahrump

Death Valley est située tout à l’est de la Californie, à la limite avec l’état du Nevada. Alors moi, je me suis posée dans le Nevada dans la ville de Pahrump. Qui veut prendre un petit déj’ bien local ? Pour moi, c’est un oui ! Alors je me suis rendue à l’adresse locale, au Mom’s Diner pour les typiques œufs, bacon. Côté typique, on ne passe pas à côté de ces serveurs qui arpentent les allées pour re-remplir les tasses à café – comme ils disent les « refill ».

Mom's Diner

Crédit photo : Mom’s Diner Facebook

Parc national de Death Valley, visite obligatoire

En condition donc pour se balader dans le parc national de Death Valley ! Du sable, du sel, des routes goudronnées, des sentiers cabossés on y trouve un peu tout … Mon spot favori… Zabriski Point. Le point de vue qu’il faut atteindre pour admirer le coucher de soleil ! Les couleurs vanille/chocolat de ces roches sont intensifiées, des sentiments d’apaisement et de sérénité vous rempliront le cœur. Le gros avantage aussi à se trouver dans cette vaste étendue, c’est qu’on est éloigné des sources lumineuses apportées par les villes.

Au milieu de ce désert, s’offre à vous un tout autre spectacle quand tombe la nuit… celui des étoiles qui parsèment la toile qui surplombe vos têtes. Ça scintille alors dans le ciel et dans nos yeux ! On se méfie néanmoins et on roule doucement la nuit, car on n’oublie pas que cette terre appartient à de nombreuses espèces animales. Et vous aurez peut-être la chance de croiser un coyote vous aussi 😊

Entre Pahrump et Las Vegas

Entre Pahrump et Las Vegas, on peut s’arrêter au Red Rock Canyon. Magnifique lieu où les couleurs rouge, orange et violette colorent les roches. Escalade possible pour ceux qui veulent tenter l’expérience ou simple balade à pied. On reprend la route vers Las Vegas. Evidemment on y trouve les casinos qui font la réputation de la ville. Machines à sous, roulette, poker… si vous avez la folie du jeu et l’espoir de repartir des billets en poche … tout est possible à Vegas !

 

Las Vegas Nevada

Les hôtels de Vegas, expérience inoubliable

Les hôtels sont gigantesques, ne pas hésiter à y rentrer, ça fait parti des visites à mener dans la ville. Des hôtels comme le Bellagio, le Caesar Palace ou encore le Venetian cachent des designs et boutiques incroyables ! En parlant du Bellagio, on ne se lasse pas de voir ses fontaines danser au rythme de sons ambiancés. Profitez, baladez-vous le long du Strip l’avenue centrale bordée d’hôtels-casinos. Faites aussi un tour au downtown de Vegas, un peu plus rétro mais où l’ambiance y est tout aussi … particulière !

Direction l’est & l’Utah

C’est là, la fin de la virée dans le Nevada. Direction l’est, vers le sud de l’Utah. Je me suis arrêtée dans la ville de Kanab, parce qu’elle me permettait de me rendre facilement à Zion Park et à Bryce Canyon. Voilà enfin les visites de canyons qui commencent ! Zion Park le premier. Malheureusement je suis arrivée un peu tard et je n’ai pas pu profiter du parc autant que je l’aurais souhaité. Néanmoins je garde un beau souvenir des falaises rouge et des troupeaux de bouquetins à la sortie du parc.

Alerte bon plan : America the Beautiful 

Mon conseil, pour toutes visites c’est de s’arrêter aux visitor centers à chaque fois. Ils se situent à l’entrée, et les rangers présents vous donneront des conseils en fonction des différentes pistes accessibles et du niveau de difficulté acceptable pour vous. Aussi si vous prévoyez la visite de nombreux parcs, investissez dans le pass America the Beautiful. Moyennant $80.00 environ, vous aurez accès à tous les parcs nationaux gratuitement. Le pass est valable pour 1 voiture et donc tous les passagers présents dans le véhicule. Pour mes 25 jours dans l’ouest américain cette carte a été grandement utile ! 

Pass découverte America The Beautiful

Le lendemain, visite du parc de Bryce Canyon. Peut-être ma meilleure surprise, un endroit à couper le souffle avec ses formations rocheuses oranges et blanches. Indescriptible, ou alors les mots ne suffiraient pas pour rendre justice au lieu. Allez-y !!

Bryce Canyon

 

Le sud de l’Utah

Toujours dans le sud de l’Utah et encore plus à l’est, en direction de la ville de Page se trouve le Lake Powell. Trouvez la bonne route qui vous permettra de surplomber le lac, des étoiles dans les yeux sont au programme ici aussi. Un peu plus loin, passez l’immense barrage du Glen Canyon qui enjambe le Colorado River. C’est bien ce barrage qui a permis la formation du Lake Powell. Et un peu plus loin, suivez le Colorado River qui se tortille autour du Horseshoe Bend – lieu mythique de l’Ouest Américain. C’est là que se termine ma visite un peu express de l’Utah. 25 jours dans l’ouest américain c’est long mais court à la fois alors il faut faire des choix et s’organiser 🙂 

 

Lake Powell

On continue vers l’Arizona

Il reste tellement à voir, Monument Valley, Moab, Arch Valley… mais comme vous le savez faire des choix c’est aussi renoncer. Mon périple continue cependant vers le sud et donc l’Arizona. A la suite du programme, sont prévus le Grand Canyon (et oui quand même), la ville de Flagstaff, Walnut Canyon, Sedona et ses environs avant de descendre vers Phoenix au centre de l’Etat.

Suite … Le Grand Canyon

En Arizona, même si c’est toujours possible de voir des canyons l’atmosphère y est un peu différente qu’en Utah. En se basant à Flagstaff on est bien positionné pour visiter le Grand Canyon et Walnut Canyon, beaucoup moins touristique que son acolyte. Et oui le Grand Canyon est comme on se l’imagine … grand ! Ici aussi, c’est encore le Colorado River qu’on retrouve. Pour une expérience unique, certains le survolent en hélicoptère. Plus que des mots pour comprendre, il faut le vivre.

Grand Canyon

Et Le Walnut Canyon

Le Walnut Canyon n’est pas vraiment listé comme l‘un des incontournables mais c’est une alternative efficace pour diversifier les visites. 1h30 suffiront pour comprendre la vie dans ces falaises de plusieurs générations d’amérindiens Sinagua qui se succédèrent aux 12 et 13e siècle. Plus au sud de Flagstaff, mais toujours dans le Coconino National Forest, orientez-vous vers Sedona. Cette ville est charmante. Enfoncez-vous un peu plus dans l’état, du côté de Cottonwood, Jerome, Clarkdale, Verde Village. Toujours de beaux lieux de balade éloignés des hordes de bus touristiques. Ouff !

Une petite virée en train touristique dans le Verde Canyon permet de s’approcher au plus près des falaises.

 

Verde Canyon

 

Direction Phoenix &  Gilbert 

En descendant sur Phoenix, et parce que le timing était bon je me suis rendue à Gilbert pour voir un rodéo. Si vous le pouvez, essayez de regarder quelles sont les activités locales dans les secteurs où vous passez… l’immersion sera encore plus totale.

Rodéo a GIlbert

C’est donc à Phoenix que se termine ma seconde partie du voyage. Il me reste alors une semaine pour profiter du sud de l’Arizona et du Nouveau-Mexique ! Plus de détails dans le troisième et dernier article 25 jours dans l’ouest américain #3 !